Centrale électrique: le groupe polonais Enea lance la plus grande unité charbon d'Europe

19/12/17 à 22:43 - Mise à jour à 22:44

Source: Belga

(Belga) Le groupe énergétique polonais Enea a inauguré mardi dans sa centrale électrique de Kozienice une tranche charbon de 1.075 mégawatts, la plus grande d'Europe, selon l'entreprise.

"La tranche B11 est la plus grande et la plus moderne en Europe", a souligné Krzysztof Figat, président de la branche production, Enea Wytwarzanie, contrôlée par l'Etat polonais, lors de la cérémonie de lancement retransmise en direct sur internet. La tranche B11 a été réalisée par le Japonais Mitsubishi Hitachi Power Systems. La nouvelle unité, onzième sur ce site et représentant un investissement de 1,5 milliard d'euros, portera la capacité globale de Kozienice à près de 4.000 MW. Elle utilisera 3 millions de tonnes de charbon par an, provenant essentiellement de la mine Bogdanka, dans le sud-est de la Pologne. Le charbon constitue la base du système énergétique polonais. Environ 100.000 personnes sont employées dans le secteur du charbon dans le pays qui produit 90% de son électricité dans des centrales à charbon et à lignite. La plus grande centrale polonaise à lignite, située à Belchatow (centre), affiche une capacité de près de 5.300 MW ce qui la place parmi les trois plus grands sites du genre dans le monde. Alors que la part du charbon et du lignite ne cesse de baisser dans la production d'électricité de l'UE, le gouvernement conservateur de Droit et Justice (PiS) avait déclaré son attachement au charbon, pourtant peu compatible avec le concept de l'énergie verte. Le gouvernement du PiS a freiné le développement des éoliennes et tarde à décider s'il doit construire ou non la première centrale nucléaire polonaise. Régulièrement, le taux de pollution de l'air en Pologne est parmi les plus élevés d'Europe. Lundi, la Pologne a respiré l'air le plus pollué du continent, selon une étude de l'Agence européenne pour l'environnement (AEE). Environ 70% des ménages polonais brûlent du charbon de mauvaise qualité, voire des déchets, dans leurs vieux poêles, et une grande partie de l'électricité vient de centrales à charbon datant de l'époque communiste. (Belga)

Nos partenaires