Centrafrique: une dizaine de personnes tuées dans des affrontements entre groupes rebelles

05/12/17 à 02:03 - Mise à jour à 02:04

Source: Belga

(Belga) Au moins dix personnes ont été tuées dans des affrontements entre groupes rebelles en République centrafricaine, a confirmé un parlementaire. Ce bilan s'ajoute au décès d'un Casque bleu mauritanien tué dans le centre du pays dans une attaque séparée.

Des rebelles du groupe musulman Seleka se sont opposés aux combattants du groupe principalement catholique Anti-balaka, ainsi qu'aux militants du groupe Union for Peace, une dissidence de Seleka, dans la ville d'Ippy, au centre du pays, a indiqué le parlementaire local Rufin Outende, cité par dpa. La plupart des résidents ont fui la région depuis le début des affrontements dimanche, avec des douzaines d'autres résidents cherchant l'asile auprès de l'église locale, selon M. Outende. Dans une attaque séparée, un policier mauritanien de la Mission des Nations unies en Centrafrique (Minusca) a été tué lundi à Bria (centre). Les violences ont aussi fait trois autres blessés parmi les Casques bleus, ont indiqué les forces onusiennes. La république, bien que riche en diamants, est une nation d'une extrême pauvreté. D'autant plus depuis 2012, quand les tensions entre groupes rebelles musulmans et chrétiens ont dégénéré. Après une période de calme relatif en 2016, les combats ont repris en début d'année dans diverses villes du pays. (Belga)

Nos partenaires