Walter Pauli
Walter Pauli
Walter Pauli est journaliste au Knack.
Opinion

09/12/15 à 11:36 - Mise à jour à 12:07

Celui qui veut faire de l'état d'urgence un état normal joue avec la démocratie

Que Charles Michel veuille modifier la Constitution ou que Bart De Wever plaide pour l'instauration d'un Patriot Act n'a de prime abord rien de surprenant. Mais un état d'urgence ne se justifie que s'il est rapidement obsolète.

C'est comme si Bart De Wever était magicien. Il a suffi qu'il lâche négligemment lors d'une interview sur Radio 2 Antwerpen que la Belgique avait besoin d'un Patriot Act pour que la presse embraye et ne parle plus que de ça. On peut pourtant partir du principe que beaucoup d'auditeurs ne savent pas ce qui se cache derrière le Patriot Act et ça De Wever ne le sait que trop bien. Son allusion à la loi controversée post 9/11 qui attribue aux services de renseignements des pouvoirs pratiquement illimités n'est pas destinée à la population d'Anvers. Non, c'était surtout un skud chirurgical en direction de la rue de la loi et la presse de la nation.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires