Ewald Pironet
Ewald Pironet
Ewald Pironet est rédacteur du Knack.
Opinion

20/01/16 à 11:46 - Mise à jour à 11:46

"Celui qui touche à la sécurité sociale se verra présenter la note aux élections"

"Si nous souhaitons maintenir notre État-providence, nous devons moderniser notre sécurité sociale, mais les déclarations ronflantes ne font pas avancer les choses" écrit notre confrère de Knack Ewald Pironet.

Représenté sur de grandes affiches électorales reprenant le slogan "Votre sécurité sociale", Louis Tobback dardait un regard perçant sur l'électeur. C'était il y a vingt ans. La campagne du chef de file socialiste répondait au libéral Guy Verhofstadt. À cette époque, Verhofstadt ne laissait pas passer une occasion d'attaquer la sécurité sociale, et du même coup les syndicats et les mutuelles. Malgré leur implication dans le scandale de corruption autour des hélicoptères Agusta, les socialistes ont obtenu un bon résultat aux urnes. La campagne de Tobback, écrirait Dehaene plus tard dans ses mémoires, était "en toute simplicité, un coup dans le mille".
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires