Cellule terroriste de Verviers - Le juge d'instruction a clôturé le dossier et transmis ce dernier au parquet fédéral

11/02/16 à 13:32 - Mise à jour à 13:32

Source: Belga

(Belga) L'enquête judiciaire concernant la cellule terroriste de Verviers, démantelée en janvier 2015, est clôturée et le juge d'instruction a transmis le dossier au parquet fédéral. Ce dernier doit à présent préparer le réquisitoire final dans lequel il établira quels suspects il souhaite poursuivre devant le tribunal correctionnel et pour quels délits. La chambre du conseil statuera sur les personnes qui seront renvoyées en correctionnelle. La chambre des mises en accusations doit quant à elle encore se pencher sur les méthodes spéciale d'enquête utilisées lors de l'enquête. Quatre suspects sont encore en détention provisoire dans ce dossier.

Cellule terroriste de Verviers - Le juge d'instruction a clôturé le dossier et transmis ce dernier au parquet fédéral

Cellule terroriste de Verviers - Le juge d'instruction a clôturé le dossier et transmis ce dernier au parquet fédéral © BELGA

La cellule terroriste de Verviers a été démantelée le 15 janvier dernier lors d'une opération de grande échelle menée par le parquet fédéral et la police fédérale. Cette dernière avait perquisitionné une série d'habitations de Verviers, Molenbeek-Saint-Jean, Bruxelles, Berchem-Sainte-Agathe, Anderlecht et Liedekerke. Deux suspects avaient ouvert le feu en direction des unités des forces spéciales de la police fédérale lors d'une des deux perquisitions effectuées à Verviers. Ils sont décédés lors d'un assaut donné par la police. Un troisième individu se trouvait dans la même habitation verviétoise. Il s'agissait de Marouane El Bali qui n'a toutefois pas pris part à la fusillade. Il a été interpellé et placé sous mandat d'arrêt. Mohamed Hamja Arshad Mamood Hajni, les frères Souhaib et Ismaël El Abdi, l'Algérien Omar D., Bilel Houhoud et Abdelmounaïm Haddad ont à leur tour été arrêtés dans les jours et semaines suivants. Ismaël El Abdi, Abdelmounaïm Haddad, Bilel Houdoud et Karim A. ont été remis en liberté conditionnelle au fil de l'instruction. Marouane El Bali, Mohamed Hamja Arshad Mamood Hajni, Omar D. et Souhaib El Abdi sont toujours incarcérés. Souhaib El Abdi a comparu jeudi dernier devant la chambre du conseil. (Belga)

Nos partenaires