Cellule terroriste de Verviers - La lecture du jugement se poursuit mardi après-midi

05/07/16 à 13:26 - Mise à jour à 13:26

Source: Belga

(Belga) Le président de la 70e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles, Pierre Hendrickx, a marqué une pause, mardi vers 12h30, dans sa lecture du jugement de la cellule terroriste de Verviers. Il reprendra à 13h15 et poursuivra durant tout l'après-midi. Seize personnes sont prévenues dans ce dossier pour participation aux activités d'un groupe terroriste en tant que membres ou en tant que dirigeants, et certaines d'entre elles sont aussi prévenues pour avoir planifié des attentats en Belgique en janvier 2015.

La lecture du jugement se poursuivra encore pour plusieurs heures, mardi après-midi. Concernant les deux premiers prévenus, Souhaib El Abdi et Mohammed Arshad Mahmood Najmi, le tribunal a déjà estimé les principales préventions établies. Le tribunal a rappelé que l'un et l'autre avaient été en contact de manière régulière avec Abdelhamid Abaaoud, considéré comme le cerveau de la cellule terroriste de Verviers. "Souhaib El Abdi savait que la cellule de Verviers se dessinait. Il en savait au moins autant que les autres prévenus", a notamment mentionné le jugement. Concernant Mohammed Arshad Mahmood Najmi, le tribunal a retenu qu'il était celui qui avait loué l'appartement de Verviers et qui avait transporté les produits chimiques destinés à la confection d'explosifs de Laeken à Verviers. Le 15 janvier 2015, en début de soirée, les unités spéciales de la police belge avaient mené un assaut dans une habitation de la rue de la Colline à Verviers. L'action visait l'arrestation de personnes appartenant à une cellule terroriste et ayant pour projet de commettre des attentats imminents sur le territoire belge. La police avait abattu deux présumés terroristes et en avait arrêté un autre. Par ailleurs, elle avait découvert dans cet appartement des produits pouvant servir à la fabrication d'explosifs et des armes. (Belga)

Nos partenaires