Ce week-end, les montres et horloges se mettront à l'heure d'été

24/03/16 à 12:37 - Mise à jour à 12:37

Source: Belga

(Belga) Dans la nuit de samedi à dimanche, les Belges, tout comme les citoyens d'une septantaine d'autres pays, passeront à l'heure d'été. Cela signifie une perte d'une heure de sommeil étant donné qu'à deux heures du matin, il sera en réalité trois heures.

Ce week-end, les montres et horloges se mettront à l'heure d'été

Ce week-end, les montres et horloges se mettront à l'heure d'été © BELGA

Gagne-t-on ou perd-on une heure? Même si ce changement d'heure est institué en Belgique depuis 1977 et réglementé par un arrêté royal de 2001, la confusion est toujours de mise. A côté de cette interrogation traditionnelle, beaucoup remettent en doute l'utilité de l'heure d'été. La France l'avait introduite en 1976, en pleine crise pétrolière, pour réaliser des économies d'énergie. Alors ministre française de l'Écologie, Ségolène Royal avait demandé en 2015, une étude pour vérifier l'impact économique de cette mesure. La dernière étude de l'agence française de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Adem) date de 2010 et indique que "le changement d'heure permet des économies en énergie et en CO2 réelles mais modestes". Les éventuels impacts sur la santé sont aussi mis en cause. "Cela peut affecter la sensation de repos. Et le fait de devoir s'habituer à se réveiller une heure plus tôt en semaine, cela peut créer des somnolences. C'est notamment le cas pour les personnes qui se lèvent déjà tôt pour aller travailler" ou pour les "enfants qui risquent d'être plus somnolents et difficiles", expliquait en 2015 à l'agence Belga Myriam Kerkhofs, chef de service de la Clinique du sommeil du CHU de Charleroi. (Belga)

Nos partenaires