"Ce matin, tout le pays est en deuil"

14/03/12 à 09:11 - Mise à jour à 09:11

Source: Le Vif

L'accident qui a coûté la vie à 28 personnes, dont 22 enfants, à Sierre, a créé l'horreur et la consternation en Belgique. "C'est un jour de tristesse et de deuil pour la Belgique", soulignent notamment les coprésidents d'Ecolo. Voici toutes les réactions.

"Ce matin, tout le pays est en deuil"

© Image Globe

Accident Sierre : nouveau numéro d'urgence : 02/501.40.00

Le SPF Affaires étrangères vient de mettre en place un nouveau numéro d'urgence à destination des familles qui souhaitent obtenir des informations concernant l'accident de car survenu mardi soir à Sierre, dans le Valais (Suisse). Le 02/501.40.00 est opérationnel depuis 9 h.

Consternation, tristesse, effroi dans les nombreuses réactions politiques

Le ministre-président flamand Kris Peeters a dit, mercredi matin, que "les mots manquent" après le tragique accident qui a coûté la vie à 28 personnes, dont 22 enfants, à Sierre dans le Valais (Suisse). Plusieurs partis ont également réagi mercredi très tôt. C'est notamment le cas du MR, d'Ecolo, du PS et du cdH.

MR : "Cet accident est effroyable, a dit Charles Michel, président du MR. Je suis vraiment bouleversé pour toutes ces familles qui se réjouissaient du retour de leurs enfants de classe de neige. En tant que père de famille, toutes mes pensées vont vers ces parents, ces proches d'enfants dont la vie vient de brutalement s'arrêter. Ce matin, tout le pays est en deuil."

Ecolo : Emily Hoyos et Olivier Deleuze, coprésidents d'Ecolo, disent avoir "appris avec horreur le drame qui a coûté la vie à 26 personnes dont 22 enfants de Lommel et d'Hervelee cette nuit en Suisse". Leurs premières pensées "vont aux familles des victimes qui attendaient le retour de leurs enfants après ces vacances d'hiver ainsi qu'aux familles plongées dans l'angoisse du sort des leurs", et ils "tiennent à leur apporter leurs sincères condoléances et leur soutien". Les écologistes saluent également "l'efficacité des secours suisses rapidement intervenus sur place. C'est un jour de tristesse et de deuil pour la Belgique."

PS : C'est "avec effroi" que Thierry Giet, président du PS, dit avoir "appris le tragique accident survenu cette nuit, ayant entraîné la mort de 28 personnes dont 22 enfants." Il tient "à exprimer sa solidarité et son empathie à l'égard des proches et de la famille des disparus. Il n'est rien de pire que la perte d'un enfant."

cdH : pour Marie-Dominique Simonet (cdH), ministre de l'Enseignement obligatoire et de Promotion sociale de la Fédération Wallonie-Bruxelles, "ce drame plonge la Belgique dans une immense émotion. En ces temps douloureux, je tiens à faire part de mes sincères condoléances et de mon profond soutien aux familles des victimes. Mes pensées vont également aux blessés à qui je souhaite tout le courage nécessaire pour surmonter cette pénible épreuve."

Le Premier ministre se rend dans la journée en Suisse

Le Premier ministre se rendra ce mercredi en Suisse après le tragique accident de car qui a coûté la vie à 28 personnes, dont 22 enfants.

Dans un communiqué, Elio Di Rupo dit avoir pris connaissance "avec consternation de l'accident horrible qui s'est produit en Suisse. Ses pensées vont en premier lieu aux victimes, aux membres de leur famille et à leurs proches."

Le gouvernement met actuellement tout en oeuvre pour que les membres des familles des victimes soient correctement informées, "dans la plus grande dignité", dit-il encore. "Il met également tout en oeuvre pour qu'elles soient transportées et accompagnées sur place. C'est un jour tragique pour toute la Belgique."

Le roi Albert II profondément choqué

Le roi Albert II est profondément choqué par la nouvelle de l'accident de l'autocar belge dans la ville suisse de
Sierre, qui a causé la mort de 28 personnes, dont 22 enfants, a fait savoir le porte-parole du Palais royal.
"Les pensées du roi vont aux victimes et leurs familles", a indiqué le Palais. Il n'est actuellement pas encore clair si le roi fera le déplacement en Suisse, comme le Premier ministre Elio Di Rupo et le ministre-président du gouvernement flamand Kris Peeters.

Le prince Philippe et la princesse Mathilde "bouleversés"

Le prince Philippe et la princesse Mathilde ont appris mercredi au Viêtnam, où a lieu une mission économique belge, l'accident tragique survenu mardi soir impliquant un car belge transportant des enfants en Suisse. Ils se disent "bouleversés par cette nouvelle qui les touche également profondément en tant que parents, selon un communiqué. Toutes leurs pensées vont aux victimes et à leur famille." Le prince se trouve actuellement à Haiphong, la troisième ville du pays. Il a entamé le déjeuner officiel par une minute de silence en hommage aux victimes.

Melchior Wathelet : "Moi aussi, j'ai été en vacances de neige et dans le car, on circulait librement"

Le secrétaire d'Etat à la Mobilité a rappelé mercredi, sur La Première, qu'il fallait attendre les résultats de l'enquête. Mais il semble bien, a-t-il dit, que le car accidenté était un véhicule de la dernière génération avec tous les équipements de sécurité recommandés. Melchior Wathelet a également rappelé que beaucoup d'efforts avaient été consentis pour la sécurité des transports en autocar. La Belgique applique des règles très strictes, correspondant aux standards européens et allant même parfois au-delà.

"On a tous en mémoire ces voyages, a indiqué le secrétaire d'Etat. Moi aussi, j'ai été en vacances de neige et dans le car, on circulait librement. On se rend compte maintenant combien c'était dangereux." Melchior Wathelet a insisté sur le fait que l'enquête sera très importante puisque l'accident s'est produit peu de temps après le départ et dans une ligne droite. Il semble donc qu'on ne puisse pas parler de fatigue du conducteur qui se serait endormi.

Didier Reynders : "Penser d'abord à la détresse des familles"

"Ma pensée va d'abord à la détresse des familles", a dit mercredi matin le ministre des Affaires étrangères après l'accident de car survenu à Sierre. Cette détresse est d'autant plus grande que plusieurs d'entre elles sont toujours dans l'incertitude sur le sort de leur enfant, a-t-il ajouté. L'identification des victimes est en effet toujours en cours.

Les Affaires étrangères organisent actuellement l'acheminement des familles belges jusqu'à Sierre : deux avions Embraer d'une capacité de 82 places sont prêts à partir pour transporter les familles. Si nécessaire, un Airbus pourrait être mis à disposition, a indiqué Didier Reynders, qui se trouve actuellement au Viêtnam.

Minute de silence au Parlement flamand, européen et wallon

La séance plénière du parlement flamand débutera mercredi après-midi par une minute de silence pour les victimes de l'accident de car survenu à Sierre, dans le Valais (Suisse). La traditionnelle heure des questions a par ailleurs été annulée, a fait savoir le président Jan Peumans (N-VA). Le parlement européen en séance plénière à Strasbourg observera également une minute de silence ce mercredi midi. Le parlement wallon, qui se réunit mercredi après-midi en séance plénière, observera une minute silence en hommage aux victimes de l'accident de car en Suisse, a-t-on appris au greffe de l'assemblée. Le parlement wallon commencera sa séance à 14h.

Les mutualités chrétiennes, qui ont préparé le voyage, sont actuellement en contact avec les familles pour organiser les vols vers la Suisse. Une assistance psychologique sera prévue à bord des avions, soit par les mutualités, soit par la Défense, a indiqué le SPF Affaires étrangères. Les personnes concernées sont invitées à prendre contact avec les mutualités chrétiennes pour organiser au mieux le transport des familles.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires