cdH : dépasser le "développement durable" pour le "développement humain"

27/04/13 à 14:38 - Mise à jour à 14:38

Source: Le Vif

Le centre démocrate humaniste (cdH) a affiché sa volonté, lors d'un congrès à Louvain-la-Neuve samedi, de "dépasser le développement durable" pour privilégier le "développement humain".

cdH : dépasser le "développement durable" pour le "développement  humain"

© Belga

S'il a veillé à se distinguer de son rival Ecolo, le président du parti centriste, Benoît Lutgen, a aussi répété ses critiques contre les "conservatismes de droite comme de gauche".

Le parti a présenté samedi à quelque 1.300 militants une "charpente idéologique" qui doit servir de base à l'élaboration de propositions concrètes d'ici aux élections de mai 2014.

Benoît Lutgen a mis l'accent notamment sur la fiscalité, appelant à un "nouveau pacte fiscal" basé sur un impôt des sociétés à 25% et la suppression d'une "quarantaine de niches fiscales". Il refuse à la fois "la rage taxatoire" et "la complaisance des autres face à la spéculation".

Dans son discours, il n'a pas ménagé ses effets rhétoriques pour insister sur la spécificité de son parti. "Je ne vous inviterai pas le 1er mai pour un défilé de majorettes suivi d'un barbecue. Je ne vous invite pas à venir crier haro sur les patrons en entonnant des chants de lutte hérités d'un passé révolu", a-t-il lâché. L'humain est au coeur du projet du cdH, a-t-il répété. "Productivisme et matérialisme vont de pair, comme libéralisme et socialisme. Je ne veux plus de cette représentation matérialiste du bonheur".

Le cdH ne veut pas pour autant du développement durable cher à Ecolo. "Le développement durable est réducteur", a dit M. Lutgen. "L'environnement est un moyen pour apporter du développement humain, mais n'est pas un objectif en soi".

En savoir plus sur:

Nos partenaires