CD&V : la N-VA donne une image déformée de l'immigration

24/07/12 à 11:13 - Mise à jour à 11:13

Source: Le Vif

Le CD&V a critiqué l'image fausse du phénomène migratoire présentée selon lui dans le "baromètre de la migration" de la N-VA, qui a descendu en flèche lundi à Anvers la politique du gouvernement fédéral en la matière.

CD&V : la N-VA donne une image déformée de l'immigration

© Image Globe

De nombreuses décisions ont été prises ces dernières années dans ce domaine et leurs effets s'en font déjà ressentir, a souligné la députée Nahima Lanjri (CD&V) sur les ondes de la VRT.

Elle a rappelé le durcissement des règles de regroupement familial approuvé l'an dernier au parlement ainsi que la réforme du code de la nationalité, sur laquelle les partis de la majorité gouvernementale se sont accordés à la Chambre la semaine dernière.

La N-VA ne produit que les chiffres qui lui conviennent, pour construire l'image d'une immigration "passive", relève Mme Lanjri. "Si l'on avait fourni les chiffres de 2011, dont la N-VA dispose pourtant, l'on aurait bien vu que le nombre de régularisations était passé à moins de la moitié et l'on n'aurait pas rendu une image fausse" du phénomène.

Le gouvernement a également durci la procédure d'asile, puisque les demandeurs ne peuvent plus introduire plusieurs fois une même demande. On agit en outre sur les abus concernant les régularisations pour raison médicale, une liste des pays sûrs a vu le jour et les régularisations sont en régression, cette année également, a-t-elle énuméré. "Autant de réalisations positives, que la N-VA refuse de voir", commente Nahima Lanjri.

Estimant que le parti nationaliste use et abuse de ce thème dans la perspective des élections communales, la députée appelle la N-VA, via son ministre de l'Emploi Philippe Muyters, à prendre elle-même ses responsabilités.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires