Causer des troubles pourra entraîner une exclusion définitive de l'accueil

31/03/16 à 14:57 - Mise à jour à 14:57

Source: Belga

(Belga) Fedasil pourra désormais exclure du réseau d'accueil les demandeurs d'asile qui commettent des infractions graves et enfreignent le règlement d'un centre d'accueil, a annoncé le secrétaire d'État à l'Asile, Theo Francken, dans un communiqué en néerlandais.

Ces demandeurs pourront également être privés pendant quatre semaines de l'argent de poche qu'ils reçoivent, soit 7,5 euros par semaine dans un centre ou 60 euros par semaine s'ils doivent pourvoir eux-mêmes à leur entretien. Jusqu'à présent, la sanction la plus lourde s'élevait à un mois d'exclusion. Le secrétaire d'État avait fait part en février de sa volonté d'alourdir les sanctions à la suite d'incidents qui s'étaient produits dans des centres d'accueil et qui avaient mené à 62 exclusions temporaires. M. Francken s'est félicité de cette capacité accordée à l'agence fédérale en charge de l'asile d'écarter du réseau les "pommes pourries" dont les premières victimes sont les autres résidents des centres, notamment les familles avec enfants. (Belga)

Nos partenaires