Caterpillar : la CSC veut privilégier le dialogue social

03/03/13 à 13:53 - Mise à jour à 13:53

Source: Le Vif

"Dans le dossier Caterpillar, nous privilégions le dialogue social", a rappelé dimanche dans un communiqué la CSC-METEA. La centrale veut, par cette voie, tenter d'empêcher tout licenciement sec en favorisant les mesures de prépension et de chômage temporaire.

Caterpillar : la CSC veut privilégier le dialogue social

© Image Globe

"Si nous ne sommes pas entendus, nous passerons à la vitesse supérieure avec des actions dures. Nous ne sommes pas des brigands mais la direction doit arrêter de nous provoquer en mettant en place des forces d'intervention dans l'entreprise et en livrant un nombre impressionnant de machines finies", a indiqué Thierry Duchêne, permanent CSC-METEA.

Selon la centrale chrétienne, le plan industriel présenté jeudi aux organisations syndicales par l'administrateur délégué de Caterpillar Belgium, Nicolas Polutnik, est vide de tout sens et n'offre aucune garantie d'avenir.

"Sans information complémentaire pour garantir la survie de Caterpillar à Charleroi, nous mettrons en place la contre-attaque. Le silence des pantoufles ne veut pas dire la résignation", a affirmé Thierry Duchêne.

Jeudi, la direction de l'entreprise avait annoncé son intention de se séparer de quelque 1.400 travailleurs (1.100 ouvriers et 300 employés).

En savoir plus sur:

Nos partenaires