Caterpillar : "choqué", Chastel réclame un front uni jusqu'à l'Europe pour soutenir les travailleurs

02/09/16 à 10:33 - Mise à jour à 10:48

Source: Belga

Le président du MR Olivier Chastel s'est dit choqué vendredi par l'annonce de la fermeture de Caterpillar Gosselies. Le Carolorégien en a appelé à un front uni pour soutenir les travailleurs et, à plus large échelle, à une réindustrialisation de l'Europe.

Caterpillar : "choqué", Chastel réclame un front uni jusqu'à l'Europe pour soutenir les travailleurs

© Belga

"C'est un vendredi noir pour Charleroi alors que la ville célèbre ce week-end son 350e anniversaire et se souvient notamment de son riche passé industriel", souligne Olivier Chastel.

Il juge important "d'afficher un front uni pour soutenir les travailleurs", notamment lors d'une réunion ce vendredi à 11h30 du Comité de Développement Stratégique de Charleroi-Sud-Hainaut, qui rassemble toutes les forces vives politiques, syndicales et patronales de la région.

"J'en appelle tant au gouvernement fédéral, à son Premier ministre et à son ministre de l'Emploi qu'au gouvernement wallon, son ministre-président, ses ministres de l'Économie et de l'Emploi, pour être aux côtés des travailleurs et faire face à une situation dramatique pour 2.200 familles".

Olivier Chastel souhaite enfin que l'Europe s'implique dans ce dossier. "Il est temps de réindustrialiser l'Europe. L'industrie européenne est indispensable à la résolution des nombreux défis que l'Union doit affronter. Elle doit favoriser le développement d'une réelle politique industrielle en matière de recherche et développement, d'efficacité énergétique et d'innovation, de création de groupes européens devant permettre au secteur industriel d'insuffler davantage de croissance économique", conclut le président du MR.

Nos partenaires