Catalogne: un responsable ONU "consterné" par les violences policières d'octobre

07/03/18 à 14:10 - Mise à jour à 14:11

Source: Belga

(Belga) Le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme s'est dit "consterné" par les violences policières ayant émaillé le référendum d'autodétermination interdit du 1er octobre en Catalogne et a pointé "un usage excessif de la force", dans un discours publié mercredi.

"En Espagne, j'ai été consterné par la violence qui a éclaté en Catalogne durant le référendum sur l'indépendance d'octobre", dit Zeid Ra'ad al Hussein, dans le discours préparé pour la présentation à Genève de son rapport annuel devant le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU. "Au vu de ce qui apparaît comme un usage excessif de la force par la police, la description par le gouvernement (espagnol) de l'action de la police le 1er octobre comme +légale, légitime et nécessaire+ est contestable", insiste le haut responsable onusien. Zeid Ra'ad al Hussein a aussi rappelé "aux autorités espagnoles que la détention provisoire devrait être considérée comme une mesure de dernier recours". "J'invite à résoudre cette situation à travers le dialogue politique", ajoute-t-il. Quatre dirigeants indépendantistes catalans sont en détention provisoire depuis des mois, dont Jordi Sanchez, proposé par les séparatistes majoritaires au parlement comme candidat à la présidence de la région. (Belga)

Nos partenaires