Castro et Morales dénoncent les "efforts impérialistes" des Etats-Unis en Amérique latine

22/05/16 à 08:52 - Mise à jour à 08:52

Source: Belga

(Belga) L'ex-président cubain Fidel Castro et Evo Morales ont dénoncé samedi les "efforts impérialistes" des Etats-Unis contre la gauche en Amérique latine, au terme d'une visite de deux jours du président bolivien à La Havane.

Castro et Morales dénoncent les "efforts impérialistes" des Etats-Unis en Amérique latine

Castro et Morales dénoncent les "efforts impérialistes" des Etats-Unis en Amérique latine © BELGA

Les deux hommes ont discuté des "efforts impérialistes pour inverser le mouvement politique et social dans notre région américaine", selon un communiqué officiel lu par un présentateur du journal télévisé cubain. La visite d'Evo Morales intervient une semaine après la mise à l'écart temporaire de la présidente de gauche brésilienne Dilma Rousseff dans le cadre d'une procédure en destitution, et cinq mois après l'arrivée au pouvoir de la droite en Argentine, menée par Mauricio Macri qui a battu la présidente sortante Cristina Kirchner. M. Castro, qui aura 90 ans en août, et M. Morales "se sont remémoré" notamment "le rôle qu'ont joué en particulier les inoubliables" Hugo Chavez, le président vénézuélien mort en 2013, et Cristina Kirchner. La rencontre a été qualifiée de "chaleureuse et émouvante" et de "manifestation du partage des idées communes qui existent" entre les deux hommes. M. Morales avait déjà exprimé publiquement son admiration pour Fidel Castro, qui a quitté le pouvoir pour des raisons de santé en 2006 et est remplacé depuis par son frère Raul. Le président bolivien a achevé deux jours de visite officielle sur l'île, au cours de laquelle un accord de collaboration entre les deux pays a notamment été conclu. M. Morales s'est entretenu officiellement avec Raul Castro au palais de la Révolution. (Belga)

Nos partenaires