Carlo Di Antonio juge et partie dans un dossier d'expropriation

21/03/16 à 07:09 - Mise à jour à 07:09

Source: Belga

(Belga) Le ministre wallon de l'Environnement Carlo Di Antonio pourrait être en position de conflit d'intérêt dans un dossier d'expropriation, révèle L'Avenir lundi. Le bourgmestre en titre de Dour est ainsi actionnaire d'une SPRL propriétaire de trois parcelles situées sur le tracé du contournement de Dour.

Carlo Di Antonio juge et partie dans un dossier d'expropriation

Carlo Di Antonio juge et partie dans un dossier d'expropriation © BELGA

Mar'Bob, la SPRL fondée par Roberto Di Antonio, frère du ministre, a fait l'acquisition de trois des 27 parcelles qui seront concernées le 23 avril 2014 par un arrêté d'expropriation signé par Carlo Di Antonio, alors ministre des Travaux publics. L'Avenir estime qu'il existe dans ce cas un potentiel conflit d'intérêt, voire une prise d'intérêt en cas de plus-value du terrain lors de la négociation avec le comité d'acquisition. (Belga)

Nos partenaires