Carcasses de moutons dans la forêt à Baelen: Gaia envisage une procédure judiciaire

21/09/16 à 14:43 - Mise à jour à 14:46

Source: Belga

(Belga) L'association de défense des animaux, Gaia, a indiqué mercredi qu'elle envisageait de déposer plainte à la suite de la découverte, le week-end dernier, d'une quinzaine de carcasses de moutons dans la forêt à Baelen (province de Liège).

L'asbl Gaia, qui milite pour le bien-être animal s'oppose fermement à l'abattage rituel sans étourdissement. Après avoir lu l'information parue dans le Grenz-Echo, selon laquelle une quinzaine de carcasses de montons avaient été retrouvées dans la forêt à Baelen, l'association de défense des animaux a immédiatement pris contact avec le cabinet du ministre concerné. "Nous avons pris contact avec le cabinet du ministre Di Antonio ce mercredi matin et nous attendons sa réponse", indique Ann De Greef, la directrice de Gaia, contactée par Belga. "Ces restes d'animaux sont probablement liés à la fête de l'Aïd el-Kébir, célébrée par les musulmans le 12 septembre dernier. Certaines personnes ont probablement procédé à des abattages rituels dans l'illégalité et se sont ainsi débarrassées des déchets", regrette la directrice de Gaia. Si les responsables de ces faits ne sont pas identifiés, l'asbl a pris contact avec un avocat et envisage de porter plainte. Du côté du DNF à Verviers, on explique que des dépôts de ce genre sont régulièrement constatés après la fête du sacrifice. Yves Pieper, chef du cantonnement assure que les restes d'animaux ont été très rapidement enlevés, après avoir été signalés par un promeneur. (Belga)

Nos partenaires