Canada: le bilan de la fusillade de La Loche porté à cinq morts

23/01/16 à 01:47 - Mise à jour à 01:47

Source: Belga

(Belga) Cinq personnes ont été tuées et deux autres ont été "gravement blessées" vendredi au Canada lors d'une fusillade dans un lycée d'une communauté autochtone du centre du pays, a annoncé le Premier ministre Justin Trudeau.

Un jeune homme a ouvert le feu vers 13h00 locales (20h00 en Belgique) dans l'établissement scolaire de la bourgade amérindienne de La Loche, au nord de la province de la Saskatchewan (centre), selon des témoins interrogés par la presse locale. "Il y a eu une fusillade dans cette collectivité, cinq personnes sont mortes, deux autres sont dans un état grave", a déclaré Justin Trudeau depuis Davos (Suisse) où il participe au Forum économique mondial. La personne soupçonnée d'être le tireur "a été placée en détention", a-t-il souligné. Il s'agit de la pire fusillade dans un établissement scolaire au Canada en 26 ans. "Mes pensées et mes prières sont avec toutes les victimes, leurs familles et leurs amis", a réagi sur son compte Facebook le Premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall. La Loche est une bourgade de quelque 3.000 habitants, en grande majorité des autochtones de la première nation des Chipewyans. Quelque 900 écoliers et élèves fréquentent au total son école communautaire. A la différence des États-Unis, les fusillades sont très rares au Canada où le port d'armes à feu est bien plus réglementé qu'au sud de la frontière. Il faut remonter à plus d'un quart de siècle pour retrouver un bilan aussi élevé lors d'une fusillade dans un établissement scolaire. Le 6 décembre 1989, Marc Lépine, un jeune homme de 25 ans avait ouvert le feu à l'école Polytechnique de Montréal, tuant 14 personnes dont dix jeunes étudiantes, et en blessant 14 autres. (Belga)

Nos partenaires