Canabis : le test salivaire fiable à 89%

30/09/10 à 16:39 - Mise à jour à 16:39

Source: Le Vif

Le test salivaire de détection des drogues 'drug white 5+' qui sera employé en Belgique à partir du 1er octobre serait fiable à 89% pour la détection du cannabis (THC), selon l'Institut National de Criminalistique et de Criminologie (INCC).

Canabis : le test salivaire fiable à 89%

© Thinkstock

Les tests salivaires sont systématiquement réalisés en deux temps. Le test rapide effectué par les policiers doit toujours être confirmé par une analyse de salive en laboratoire réalisée grâce à des méthodes chromatographiques.

"L'analyse effectuée en laboratoire est fiable à 100% et d'éventuelles erreurs lors du test initial peuvent donc être relevées", explique Nathalie Dubois, ingénieur industriel au sein du service de toxicologie clinique et médico-légale du CHU de Liège. "Le drug white 5+ est l'un des tests qui offre d'ailleurs le moins de faux positifs", précise-t-elle.

Les tests salivaires doivent en principe détecter le THC (composant actif du cannabis, du haschisch et de la marijuana), les amphétamines (speed) et méthamphétamines (XTC), la morphine, l'héroïne, la codéine, la cocaïne, le crack et la 'free base'.

En France, l'Académie nationale de pharmacie avait dénoncé, le 22 septembre dernier, l'usage fait par les forces de l'ordre du test RapidStat censé identifier, à partir d'un simple prélèvement de salive, la consommation de drogues et de certains médicaments. Ce test ne fournit pas les performances annoncées et donne un grand nombre de faux résultats, selon l'Académie.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires