Campagne Sarkozy 2012: les juges ont terminé leur enquête

07/06/16 à 12:34 - Mise à jour à 12:34

Source: Belga

(Belga) Les juges d'instruction français ont terminé leurs investigations dans l'enquête Bygmalion sur un système de fausses factures et des soupçons d'explosion du plafond des dépenses lors de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012, a appris l'AFP mardi de source judiciaire.

Campagne Sarkozy 2012: les juges ont terminé leur enquête

Campagne Sarkozy 2012: les juges ont terminé leur enquête © BELGA

L'ancien chef de l'Etat battu en 2012, qui ne cache pas son ambition de se présenter à la présidentielle de 2017, est mis en examen (inculpé) dans cette affaire pour financement illégal de campagne électorale, mais il n'est pas mis en cause pour avoir eu connaissance d'un système de fausses factures. La clôture de l'enquête ouvre un délai durant lequel les parties peuvent faire de nouvelles demandes d'actes, avant les réquisitions du parquet et la décision finale des juges d'instruction sur un éventuel procès. Les probabilités d'un procès avant la primaire qui désignera le candidat de la droite à l'automne, et même avant l'élection présidentielle, sont donc très faibles. Outre M. Sarkozy, 61 ans, actuel président du parti de droite Les Républicains (LR) qui a succédé à l'UMP, treize personnes sont mises en examen dans cette enquête ouverte aussi pour faux, abus de confiance et escroquerie. Il s'agit de cadres de l'ancienne UMP, de responsables de la campagne présidentielle, de dirigeants de la société de communication Bygmalion et de sa filiale événementielle Event and Cie en charge d'organiser les meetings du candidat. Pour les enquêteurs, les fausses factures établies par Event and Cie pour des conventions de l'UMP qui n'ont jamais eu lieu ont permis d'imputer au parti environ 18,5 millions d'euros de dépenses correspondant en fait à des prestations pour des meetings présidentiels. La fraude aurait permis de présenter un budget de campagne sous le plafond légal de 22,5 millions d'euros, alors qu'il était largement dépassé en raison de la multiplication des meetings. (Belga)

Nos partenaires