Camionnette interceptée à Maisières: le président du cdH dénonce le "populisme" des écologistes

22/05/18 à 09:29 - Mise à jour à 09:31

Source: Belga

(Belga) Le président du cdH, Benoît Lutgen, a dénoncé mardi le "populisme" d'Ecolo dans l'affaire relative au décès d'une fillette kurde lors de l'interception par la police d'une camionnette transportant des migrants.

"Quand, par rapport au drame qui a coûté la vie à la petite Mawda, on balance des tweets émotionnels sans le moindre recul et sans connaître les circonstances précises du drame, c'est insupportable. Cette forme d'immédiateté dans le jugement est une forme de populisme vert qui s'est développé ces derniers mois", a-t-il déclaré lors d'un entretien avec le quotidien Le Soir. Sur le réseau social Twitter, la co-présidente d'Ecolo Zakia Khattabi avait estimé que le décès de la fillette était "le résultat de la fuite en avant d'une politique de plus en plus répressive", ajoutant que la responsabilité politique du gouvernement était clairement engagée. "Je ne veux pas opposer comme l'a fait Zakia Khattabi les migrants aux policiers. C'est de la récupération politique et je trouve cela indigne", a encore fustigé mardi matin le président du cdH sur les ondes de Bel-RTL. Les propos forts de M. Lutgen pourraient vraisemblablement aussi s'appliquer au vice-président de sa propre formation, Hamza Fassi Fihri. Ce dernier estimait en effet vendredi dernier, sur sa page Facebook, que la fillette décédée était la "petite victime de la politique 'd'asile' inhumaine du gouvernement". (Belga)

Nos partenaires