Cameroun: six militaires et deux civils tués par des braconniers

12/02/18 à 22:53 - Mise à jour à 22:54

Source: Belga

(Belga) Six militaires et deux civils ont été abattus jeudi par des braconniers dans un parc national du nord du Cameroun, a annoncé lundi le ministre de la Défense Joseph Beti Assomo.

"Six éléments des forces de défense et deux guides civils" ont été "tués le 8 février (jeudi) au cours d'un accrochage avec plusieurs cavaliers braconniers lourdement armés dans le parc national de Bouba Ndjidda", a affirmé M. Beti Assomo dans un communiqué lu sur les antennes de la radio d'Etat. En 2012, 128 éléphants y avaient été tués en moins de deux mois, selon le gouvernement, alors que le Fonds mondial pour la nature (WWF) avait avancé le chiffre de 480. Le WWF avait attribué ce massacre à des braconniers soudanais et tchadiens. Dès mars 2012, le Cameroun avait déployé dans le parc une centaine de soldats pour une opération de sécurisation de cette réserve, connue pour sa population d'éléphants. Les soldats et les civils tués étaient en mission de routine dans le parc dans le cadre de cette opération, selon des sources concordantes. (Belga)

Nos partenaires