Cameroun: dates des sénatoriales fixée, Conseil constitutionnel créé

07/02/18 à 22:43 - Mise à jour à 22:45

Source: Belga

(Belga) Les élections sénatoriales au Cameroun ont été fixés mercredi au 25 mars, et un Conseil constitutionnel chargé de proclamer les résultats des élections a été créé dans le pays, selon des décrets présidentiels.

"Les électeurs sénatoriaux sont convoqués au chef-lieu de chaque département le dimanche 25 mars 2018 à l'effet de procéder à l'élection des sénateurs", a indiqué le président camerounais Paul Biya dans l'un des décrets présidentiels. Selon le texte, les bureaux de vote ouvriront de 8 heures à 18 heures. Lors de ce scrutin, 70 sénateurs seront élus au cours d'une élection indirecte dont les électeurs seront constitués de conseillers municipaux. Trente autres sénateurs seront nommés par le président Biya, comme le prévoit la Constitution. Il s'agira de la deuxième élection sénatoriale organisée au Cameroun, la toute première s'étant déroulée en 2013. Dans un autre décret, M. Biya a nommé les 11 premiers membres du Conseil constitutionnel. Certains sont d'anciens ministres camerounais. Le conseiller juridique de Paul Biya fait de même partie des membres nommés mercredi. Le Conseil constitutionnel sera présidé par un magistrat à la retraite, Clément Atangana. Celui-ci a longtemps été le président de la Chambre administrative de la Cour suprême, qui a tranché par le passé des contentieux électoraux, souvent en faveur du parti au pouvoir. Prévu depuis 1996, le Conseil constitutionnel est notamment chargé de proclamer les résultats des élections, dont la présidentielle. Il n'a jamais été opérationnel depuis lors. Une élection présidentielle est prévue au Cameroun entre octobre et novembre 2018. M. Biya, 84 ans, dont 35 au pouvoir, n'a pas encore fait acte de candidature, mais il est présenté comme le candidat "naturel" de son parti, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc). (Belga)

Nos partenaires