Cambodge: le parti royaliste reprend les rôles du parti d'opposition écarté

08/12/17 à 06:46 - Mise à jour à 06:48

Source: Belga

(Belga) L'éradication du parti d'opposition du Cambodge, doté d'une forte popularité, a laissé place au plus petit parti royaliste, qui occupe désormais les sièges laissés vides dans le système politique du pays.

Les médias locaux rapportent que lors d'une session parlementaire vendredi You Hokry a été élu comme leader de la minorité, un poste précédemment occupé par le chef du Parti du sauvetage national du Cambodge (CNRP), Kem Sokha, désormais maintenu en détention, accusé de trahison. Le précédent ministre de l'Intérieur au début des années 2000, You Hokry, fait partie des membres du Funcinpec qui ont repris des sièges à l'assemblée nationale suivant la décision de la justice de dissoudre le CNRP. Jeudi, Nuth Sokhom, un ancien ministre de la santé, a aussi repris le rôle de président du comité national électoral. Funcinpec est largement perçu comme un exécutant du parti du Premier ministre au pouvoir. Ce parti royaliste n'a pas obtenu de siège lors des élections 2013, mais en détient désormais 41 sur 123 à l'Assemblée nationale. (Belga)

Nos partenaires