Californie: l'incendie géant Blue Cut reste incontrôlable

18/08/16 à 21:15 - Mise à jour à 21:15

Source: Belga

(Belga) L'incendie géant Blue Cut restait incontrôlable jeudi, plus de 48 heures après avoir démarré et grossi à une vitesse fulgurante, brûlant des milliers d'hectares, détruisant des bâtiments et forçant des dizaines de milliers de résidents à évacuer.

Californie: l'incendie géant Blue Cut reste incontrôlable

Californie: l'incendie géant Blue Cut reste incontrôlable © BELGA

Le brasier s'étendait jeudi sur 12.545 hectares (31.689 acres) et n'était maîtrisé qu'à 4%, selon un porte-parole du site d'informations sur les incendies Inciweb, Mike Lopez. D'une origine toujours indéterminée, le Blue Cut a placé plus de 82.500 personnes sous ordre d'évacuation obligatoire, dont tous les habitants de la station de ski de Wrightwood, et une grande partie de ceux de la ville de Phelan. Beaucoup ont trouvé refuge dans la famille ou chez des amis. Alors que les motels de la région sont pleins -- ou ont doublé leurs prix -- et que les résidents n'ont pas le droit de retourner chez eux, certains se trouvent forcés de recourir aux centres d'hébergement d'urgence. Aucun décès n'est pour l'heure à déplorer. Deux pompiers se sont retrouvés encerclés mardi par les flammes et ont été légèrement blessés. Aucun chiffre n'était encore disponible sur le nombre de bâtiments détruits. Parmi eux, le mythique motel et restaurant de l'ancienne route 66, le Summit Inn, a été totalement rasé par les flammes. Datant de 1952, il avait été rendu célèbre par des clients comme Elvis Presley. Le long de l'autoroute 138, collines et montagnes arborées ou broussailleuses ont été transformées en paysages apocalyptiques: des arbres, des voitures carbonisées, des routes couvertes de cendres, un ciel sombre traversé d'avions répandant des produits chimiques. Toute la région est enveloppée d'une épaisse fumée âcre et noire. L'agence américaine de surveillance de la qualité de l'air (AQMD) a émis un avis d'alerte à la pollution jeudi pour les vallées des montagnes de San Bernardino. Près de 1.600 pompiers venus de tout le sud de la Californie combattent les flammes ou participent aux opérations d'évacuation. Les autorités déplorent que beaucoup de résidents refusent de quitter leur domicile. Cela force les soldats du feu à revenir les chercher au lieu du lutter contre le feu. Un "appel national" a été lancé et des renforts devraient arriver dans les prochains jours. InciWeb s'attend toutefois à ce que le feu dure jusqu'à la fin du mois. (Belga)

Nos partenaires