Cabinet d'avocats : Jacqueline Galant de plus en plus acculée

27/10/15 à 12:21 - Mise à jour à 12:20

Source: Le Vif/l'express

Interrogée en Commission de l'Infrastructure ce mercredi, la ministre de la Mobilité doit s'expliquer et prouver qu'il n'y a pas eu dérapage dans la passation d'un marché public avec le cabinet d'avocats Clifford-Chance. Ce qui ne sera pas simple, au vu des nouveaux éléments révélés par Le Vif/L'Express.

Le diable ne se cache pas que dans les détails. Il se cache aussi dans les procédures. Le moins que l'on puisse écrire, c'est que rien n'est clair dans le contrat qui lie le cabinet Galant au bureau d'avocats Clifford-Chance : à la fin de l'année dernière, celui-ci avait décroché un marché public de services juridiques pour un montant estimé entre 400 000 et 600 000 euros. A ce jour, quelque 150 000 euros "seulement" ont été facturés par ce bureau pour les prestations effectuées entre octobre 2014 et mars 2015. Mais quelque 500 000 euros au total ont été inscrits au budget du service juridique du SPF Mobilité, qui avoisine les 600 000 euros pour toutes les matières gérées par le département.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires