Ca chauffe entre les pompiers volontaires et la ville de Couvin

15/03/11 à 16:00 - Mise à jour à 16:00

Source: Le Vif

"C'est une vengeance politique", s'est exclamé mardi le président de la Fédération royale des corps de sapeurs pompiers de Belgique, Marc Gilbert, au sujet du non renouvellement des contrats des pompiers volontaires qui ont porté plainte contre la ville de Couvin. "C'est un véritable scandale et nous demandons au SPF Intérieur d'élaborer d'urgence un véritable statut pour les pompiers volontaires", a-t-il déclaré à l'agence Belga.

Ca chauffe entre les pompiers volontaires et la ville de Couvin

© BELGA / BENOIT DOPPAGNE

Le fait de ne pas renouveler les contrats des pompiers volontaires qui ont porté plainte contre la ville de Couvin car ils ne sont pas payés pendant leurs heures de garde est une "véritable vengeance politique", selon lui. En effet, le tribunal de Dinant a condamné la ville de Couvin et le pouvoir politique - en l'occurrence le Conseil communal de Couvin - s'est vengé sur les pompiers en ne renouvelant pas leur contrat "sui generis" de cinq ans, a affirmé M. Marc Gilbert.

"Ces agissements constituent une attaque non seulement contre les pompiers volontaires de Couvin mais contre l'ensemble des pompiers volontaires du pays qui représentent 66 pc des pompiers" a-t-il ajouté.

"Je demande au SPF Intérieur d'élaborer d'urgence un statut réel pour les pompiers volontaires car leurs contrats actuels - qui sont des contrats d'engagement renouvelables pour cinq ans - ne sont pas des contrats d'emploi. Ce qui a notamment pour conséquence que les pompiers volontaires ne peuvent pas être syndiqués", a encore relevé M. Marc Gilbert.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires