Olivier Mouton
Olivier Mouton
Journaliste politique au Vif/L'Express
Opinion

11/04/16 à 11:59 - Mise à jour à 11:58

C'était Joëlle...

L'inculpation et la démission de Joëlle Milquet tournent une page importante de la politique francophone. Et constituent un séisme, tant pour le CDH que pour le monde politique.

Joëlle Milquet a démissionné. La ministre francophone CDH au giga portefeuille (Education et Culture) fait un pas de côté pour se défendre, tout en continuant à réfuter les allégations avancées à son égard. Elle est pourtant inculpée de "prise illégale d'intérêt" en vertu de l'article 245 du Code pénal. Cette procédure judiciaire fait suite à des révélations faites par Le Vif/ L'Express en février 2014 au sujet de collaborateurs fantômes engagés dans son cabinet ministériel pour mener campagne à Bruxelles, dans la perspective du scrutin du 25 mai 2014. Les faits, en dépit de ce que la ministre prétend, semblent accablants. La justice tranchera.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires