"C'est un échec du pilotage budgétaire", juge le cdH

26/07/17 à 19:28 - Mise à jour à 19:28

Source: Belga

Le cdH a déploré l'échec du pilotage budgétaire que traduisent selon lui les annonces du gouvernement Michel mercredi matin. Il s'interroge à ce titre sur le financement de la réforme de l'impôt des sociétés qui lui paraît obscure.

"C'est un échec du pilotage budgétaire", juge le cdH

Benoît Dispa et Charles Michel © Belga

"Le nouveau report de l'équilibre budgétaire est une forme de constat d'échec devant l'ambition initiale du gouvernement. C'est un échec du pilotage budgétaire", a souligné le député Benoît Dispa.

Les centristes soutiennent le principe d'une réforme de l'impôt des sociétés, et ont d'ailleurs déposé une proposition à ce sujet, mais s'interrogent sur sa soutenabilité financière. "Le gouvernement nous annonce qu'elle sera neutre budgétairement mais ne fournit aucun chiffre qui permet d'étayer ces affirmations", a ajouté le député.

Le cdH regrette par contre l'abaissement du plafond d'exonération des produits des livrets d'épargne.

En matière d'emploi, le cdH voit d'un bon oeil les mesures de réduction des charges annoncées dans le secteur de la construction, victime du dumping social d'autres pays européens. "Au-delà, le gouvernement choisit de flatter les chiffres en préférant une précarisation de l'emploi, que ce soit par le travail intérimaire qui va s'accroître ou par les flexi-jobs. Ce seront des emplois précaires qui n'offriront pas la sécurité et le bien-être que l'on est en droit d'attendre d'un travail."

Les centristes redoutent aussi les 500 millions d'euros d'économie dans les dépenses sociales et s'étonne du plan handicap annoncé qui s'apparente à un accroissement du contrôle. "Quand on fait le compte, les mesures négatives sont bien là. Il s'agit de mesures lourdes dans un secteur qui a déjà été la cible de mesures d'économie", a expliqué M. Dispa.

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos