C'est la "fin de la Jungle" de Calais, assurent les autorités françaises

26/10/16 à 16:35 - Mise à jour à 16:38

Source: Belga

(Belga) C'était le plus grand bidonville de France, où s'entassaient des milliers de migrants, face aux côtes anglaises qu'ils rêvaient d'atteindre: les autorités françaises ont décrété mercredi "la fin de la Jungle" de Calais, assurant que son évacuation, ponctuée d'incendies malveillants, serait achevée dans la soirée.

C'est la "fin de la Jungle" de Calais, assurent les autorités françaises

C'est la "fin de la Jungle" de Calais, assurent les autorités françaises © BELGA

"C'est vraiment aujourd'hui la fin de la Jungle", a affirmé mercredi la représentante locale de l'Etat Fabienne Buccio, en indiquant que "plus de 5.000 personnes" avaient déjà été prises en charge depuis le début de l'opération lundi. "Nous terminerons à l'heure qui conviendra, mais ce soir nous fermerons le sas" où s'organisent les évacuations, a-t-elle dit au cours d'une conférence de presse . Selon elle, "on sera au moins à 6.600" personnes prises en charge en fin de journée. "Notre mission est remplie" et "une page se tourne" pour ces migrants qui "vont pouvoir commencer une nouvelle vie" en France, a-t-elle ajouté. Entre 6.400 et 8.100 migrants selon les sources étaient jusqu'à présent installés dans ce vaste bidonville. Arrivés d'Erythrée, du Soudan, d'Afghanistan au péril de leur vie, ils vivaient dans des conditions de grande précarité dans ce camp, qui s'est créé il y a 18 mois, en espérant pouvoir passer en Angleterre, de l'autre côté de La Manche. (Belga)

Nos partenaires