C'est désormais l'enfant qui fonde la famille

24/01/14 à 10:22 - Mise à jour à 10:22

Source: Le Vif

Classique, monoparentale, recomposée avec demi-frère ou "quasi-frère", homoparentale... : la famille multiplie les modèles. Mais c'est l'enfant désormais qui en est le centre.

C'est désormais l'enfant qui fonde la famille

© THinkstock

A quoi ressemblera la famille de demain ? Les démographes et les sociologues ne disposent pas d'un sismographe hypersensible. Mais, depuis deux décennies, ils racontent comment ils ont vu peu à peu apparaître, dans les statistiques, trois modèles familiaux : traditionnel, monoparental et recomposé. Selon les enquêtes chiffrées, le foyer le plus "banal", nanti de deux parents biologiques, d'un monospace, d'un labrador et de deux enfants, représente aujourd'hui un peu plus de 65 % des familles, pour 25 % aux familles monoparentales et 10 % aux recomposées. Mais "les statistiques ne tiennent compte que de la domiciliation. Dès lors, elles ne disent rien de la diversité des situations familiales", précise Anne-Thérèse Casman, sociologue de la famille à l'Université de Liège. Ainsi elles ne relèvent pas l'existence bien réelle de "familles monoparentales en couple" : il s'agit d'un foyer monoparental avec un parent en couple avec un compagnon qui ne vit pas dans le même logement. Les chiffres ne décèlent pas non plus ces familles dont le couple parental ne vit pas sous le même toit. "Si les mutations familiales continuent à s'accélérer, la famille formée par deux parents biologiques et leurs enfants va bientôt passer pour une archéofamille !", s'amuse François de Singly, spécialisé dans l'évolution des familles.

Dans toute cette diversité, une certitude : c'est l'enfant et lui seul qui incarne désormais la famille. L'enfant "fonde famille". La société occidentale est entrée dans "la phase intitulée "parentalisme"", selon Anne-Thérèse Casman. "Le couple est plus que jamais une valeur, mais ce n'est pas une ''valeur sûre''". Marié ou non, personne n'a d'assurances à vie. Du coup sans qu'on en prenne conscience, un changement fondamental s'est produit : le principe d'indissolubilité du mariage s'est déplacé du mariage vers la filiation." En d'autres termes, puisqu'on peut tout perdre - conjoint, travail, maison -, du jour au lendemain, l'enfant devient le seul et unique lien "à vie".

La tendance à la famille club

Les familles d'aujourd'hui ont donc une particularité : l'enfant est leur colonne vertébrale. Conséquence : quel que soit le modèle ("archéofamilial", monoparental, homoparental, recomposé...),la formule club s'imposerait (lire par ailleurs). "La famille s'organise avec une solidarité souple, où l'on recherche une complicité heureuse, où les décisions sont négociées", explique Louis Roussel, auteur de La Famille incertaine. En clair, au sein de la famille club, les parents sont des associés et les enfants, des partenaires égaux : tous ses membres sont des alliés avec lesquels chacun doit négocier. Car, dans cette "famille horizontale", les adultes reconnaissent les mêmes droits aux enfants. Le respect ne va plus de l'enfant vers l'adulte, mais de l'adulte vers le plus faible. La famille n'aurait alors plus vraiment de chef : leurs membres régulent ensemble les intérêts particuliers, et chacun de pratiquer ses loisirs, de cultiver ses amitiés, de gérer son compte en banque, ses idées... alors que les tâches sont assumées par tous. La fin de la famille globale où l'on fait tout ensemble. Quand un de ses membres n'a pas pu atteindre ses objectifs, il s'en va. Dans la famille club, les enfants viennent plus tard et leur nombre est parfois limité à un seul. "Dans cette équipe, on attend de l'enfant qu'il apporte son écot. L'objectif de réussite devient si prégnant que l'on ne va s'autoriser qu'un seul enfant à partager entre plusieurs adultes, afin de mieux le coacher", prédit Daniel Marcelli, psychiatre.

L'intégralité du dossier dans Le Vif/L'Express de cette semaine.

quel statut pour les beaux-parents ? les aménagements de l'espace familial les 7 tribus de demain : la famille club, la famille cocon, la famille PME, la famille communautaire, la famille fissionnelle, la famille tandem, la famille réseau

En savoir plus sur:

Nos partenaires