Burkina Faso: attaque d'un dépôt d'armes par d'anciens putschistes

22/01/16 à 11:57 - Mise à jour à 11:57

Source: Belga

(Belga) Un dépôt d'armes et munitions de l'armée burkinabè près de Ouagadougou a été attaqué vendredi par d'anciens membres du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), l'unité auteur d'un putsch raté en septembre, a annoncé l'armée burkinabè dans un communiqué.

"Aux environs de 03h00 (locales et GMT), une tentative d'incursion n'ayant fait aucune victime a eu lieu au niveau du magasin d'armement de Yimdi", à vingt km à l'ouest de Ouagadougou, selon le communiqué qui ajoute que "les auteurs de cette tentative ont été identifiés comme des éléments récalcitrants de l'ex-RSP". "Le site est sous contrôle des Forces armées nationales et le dispositif de surveillance a été renforcé", conclut le communiqué. "Il y a eu une attaque de la soute (dépôt) à Yimdi très tôt. Ceux qui l'ont fait sont des éléments de l'ex-RSP, ils ont pu ramasser des armes et des munitions et partir avec", a toutefois assuré à l'AFP une source au sein de l'armée burkinabè s'exprimant sous couvert d'anonymat. "Ils étaient une vingtaine. Ils ont ligoté certains des hommes qui étaient sur place avant de mener l'opération. Pour l'instant on compte un blessé parmi les soldats qui assurent la garde de la soute. On a pu identifier quelques uns d'entre eux et nous poursuivons les investigations", a confié une autre source militaire. Cette attaque survient alors que Ouagadougou a été la cible vendredi d'une attaque djihadiste qui a fait 30 morts et que les forces de sécurités sont prioritairement mobilisées contre cette menace. (Belga)

Nos partenaires