Budget wallon : un tapis de cinq millions

03/05/13 à 13:48 - Mise à jour à 13:48

Source: Le Vif

Pour son ajustement budgétaire, la Région wallonne a dû tenir compte d'une dépense "nouvelle" de 5,11 millions d'euros, liée au "jugement dans l'affaire de la faillite de la SA Louis De Poortere" de Mouscron.

Budget wallon : un tapis de cinq millions

© Image Globe

En fait de dépense nouvelle, c'est plutôt d'une histoire ancienne qu'il s'agit. En 2000, la société, qui fabriquait des tapis haut de gamme, et employait 500 personnes, a fait faillite. La Région wallonne avait garanti des emprunts effectués par l'entreprise, et les banques (un groupement) se sont donc retournées vers elle afin de faire exécuter cette garantie. La procédure a pris du temps, et le tribunal de commerce de Tournai, en janvier 2012, a donné raison aux banques.

Selon son porte-parole, l'actuel ministre wallon de l'Economie Jean-Claude Marcourt (PS) a inscrit cette somme de 5,11 millions à l'ajustement budgétaire 2013 afin de pouvoir la bloquer sur un compte et ainsi d'éviter que les intérêts continuent à courir. Ils sont actuellement de 800¤ par jour. Mais le ministre, avocat d'affaires de profession, ne compte pas s'incliner si facilement. La Région va en effet en appel de la décision judiciaire. Avec l'espoir d'une bonne surprise...

L'actuelle société Louis De Poortere n'est en rien liée juridiquement à celle concernée par la faillite de 2000. Elle n'est toutefois pas non plus au mieux de sa forme. Touchée par la crise, elle avait introduit une procédure de réorganisation judiciaire en août dernier et obtenu un plan de remboursement de six mois. La mesure a été prolongée jusqu'au 11 août 2013.

Michel Delwiche

Nos partenaires