Budget wallon 2017 - Pour le MR, le gouvernement wallon fait de la "chipote budgétaire"

25/09/16 à 15:01 - Mise à jour à 15:03

Source: Belga

(Belga) Le budget 2017 présenté dimanche par le gouvernement wallon (PS-cdH) relève de la "chipote budgétaire", a réagi le chef de groupe MR au parlement wallon Pierre-Yves Jeholet, tout en reconnaissant une forme d'apaisement dans la prise en compte des effets du tax shift fédéral.

Budget wallon 2017 - Pour le MR, le gouvernement wallon fait de la "chipote budgétaire"

Budget wallon 2017 - Pour le MR, le gouvernement wallon fait de la "chipote budgétaire" © BELGA

Le déficit de 300 millions d'euros constitue "une mauvaise nouvelle pour les générations futures", a commenté M. Jeholet, déplorant un manque d'audace du gouvernement à réduire davantage le "train de vie" de la Région wallonne (structures, dépenses). Le chef du premier parti d'opposition dit toujours chercher de vraies réformes en matière de logement ou de fiscalité. "On est dans la chipote budgétaire", selon Pierre-Yves Jeholet, pour qui l'argument de l'absence de taxes nouvelles ne cache pas que la télé-redevance sera encore due l'an prochain ni que l'assurance-autonomie en gestation soit un "impôt déguisé". Quant à l'éloignement progressif de l'équilibre budgétaire en 2018, M. Jeholet n'en fait plus un "fétichisme", alors que le gouvernement fédéral élabore lui aussi son budget en se penchant non seulement sur les recettes et les dépenses, mais aussi sur la trajectoire. Le non-respect de l'équilibre en 2018 ne serait pas le plus important s'il y avait des ambitions nouvelles au gouvernement wallon, ce qui n'est pas le cas aux yeux du député. Le libéral reconnait que l'intégration dans le budget de l'impact du tax shift fédéral constitue une forme d'apaisement entre les deux exécutifs. "Le gouvernement wallon ne peut pas toujours pleurer sur les autres ; au moins ne revient-on pas sur ces mesures qui améliorent le quotidien des gens". (Belga)

Nos partenaires