Budget : Onkelinx ne conteste pas les chiffres

02/11/11 à 15:40 - Mise à jour à 15:40

Source: Le Vif

La vice-Première ministre Laurette Onkelinx (PS) n'a pas remis en cause mercredi, à son arrivée aux négociations pour la formation d'un gouvernement, le taux de croissance de 0,8 pour cent retenu par le Conseil supérieur des Finances (CSF) dans son avis actualisé.

Budget : Onkelinx ne conteste pas les chiffres

© Belga

Les négociateurs pour la formation d'un gouvernement se sont retrouvés vers 13h00 à la présidence de la Chambre, sous la houlette du formateur Elio Di Rupo, pour reprendre les travaux budgétaires.

Mme Onkelinx a jugé que l'avis du CSF, qu'avait réclamé les libéraux, "ne remet rien en cause pour 2012". "Le CSF a constaté une croissance à 0,8%" pour 2012, ce qui se traduira par un effort "passé de 9,9 à 11,3 milliards d'euros" pour respecter l'objectif de limiter le budget 2012 à 2,8% de déficit, comme annoncé à l'Europe, a-t-elle ajouté.

Quelques heures auparavant, le président du MR, Charles Michel, avait critiqué les responsables qui ont mis en doute les nouveaux chiffres du CSF sur l'ampleur des efforts budgétaires à fournir par l'ensemble des pouvoirs publics.

"Les chiffres sont sur la table, il n'y a plus aucune raison de tergiverser afin de trouver une solution", a-t-il commenté.La réunion de mercredi pourrait déboucher sur des bilatérales afin d'examiner les propositions de chaque parti pour parvenir aux objectifs.

LeVif.be avec Belga

Nos partenaires