Budget : nouvelle réunion à Val Duchesse

07/04/16 à 15:38 - Mise à jour à 15:38

Source: Belga

Une nouvelle réunion du comité restreint a démarré jeudi après-midi à Val Duchesse en vue de finaliser le contrôle budgétaire et elle semble animée par la volonté d'aboutir dans les prochains jours.

Budget : nouvelle réunion à Val Duchesse

Val Duchesse. © Belga

Des groupes techniques ont planché sur des pistes et des réunions bilatérales ont été organisées ces dernières heures et il semble que le travail a porté ses fruits. Les propositions sont sur la table et il reste aux négociateurs à veiller aux équilibres avant de conclure.

Des pistes ont été évoquées ces derniers jours et sont confirmées par différents cabinets. En plus du contrôle budgétaire classique, l'équipe Michel planche également sur certaines réformes en matière d'emploi prévues par l'accord de gouvernement. Il s'agit de continuer le travail en matière de pensions mais aussi d'entamer la réforme du marché du travail. Il est question de rendre la semaine horaire de travail plus flexible, d'envisager un budget mobilité et de prendre d'autres mesures pour encourager le retour sur le marché du travail des personnes en incapacité.

"A ce contrôle budgétaire classique pour lequel il reste quelques centaines de millions d'euros à trouver - généralement les plus difficiles à trouver - et aux réformes de l'emploi, j'ai par ailleurs demandé d'ajouter à l'exercice un troisième volet, celui du soutien aux secteurs économiques en difficulté après les attentats, à Bruxelles mais pas seulement. Il s'agit des secteurs touchés par les problèmes de sécurité mais aussi le transport", a indiqué à Belga le vice-Premier ministre MR Didier Reynders.

"En ce qui concerne les secteurs en difficulté après les attentats et les problèmes de sécurité, il y a par exemple l'hôtellerie, le domaine culturel - théâtres, musées, salles de spectacle - singulièrement à Bruxelles. Au-delà, il y a également le secteur du transport. L'idée est d'intervenir sans que cela grève considérablement le budget, à l'instar de ce qui avait été entrepris à la suite de la crise bancaire: voir la situation au niveau du chômage économique, envisager de nouveaux reports (BIEN: des reports et non des diminutions) de charges...", a-t-il ajouté.

Personne ne s'aventure à fixer un calendrier après cette reprise des négociations, la copie budgétaire devant être transmise à la Commission européenne pour la fin du mois d'avril. Mais manifestement un vent d'optimisme semble souffler sur Val Duchesse. On pourrait atterrir dans les prochains jours.

En savoir plus sur:

Nos partenaires