Budget: "Notre objectif, c'est la relance, pas la hausse d'impôts"

22/11/17 à 19:29 - Mise à jour à 19:29

Source: Belga

"Nous avons fait des choix clairs et nous nous y tenons. Notre objectif, c'est la relance, pas la hausse d'impôts. Il faut avoir une attention pour l'assainissement, mais en même temps pour la relance", a affirmé mercredi après-midi le Premier ministre Charles Michel, réagissant à l'avertissement de la Commission européenne à propos du budget 2018 de la Belgique.

Budget: "Notre objectif, c'est la relance, pas la hausse d'impôts"

Charles Michel © AFP

"Par le passé, les faits ont également donné raison à la Belgique, malgré les avertissements de la Commission européenne", a commenté Charles Michel, en marge de sa visite à l'usine Volvo de Gand.

Le Premier ministre a rappelé qu'en 2016 également, la Belgique avait reçu un rapport pessimiste de l'Europe. Mais les chiffres se sont ensuite révélés meilleurs que redouté. "Je suis donc serein et je garde mon sang-froid. La relance que nous soutenons doit procurer plus de croissance et donner plus de souffle à notre économie. Nous devons être rationnels avec nos dépenses et mieux dépenser, mais agir trop durement serait trop contreproductif pour la relance", a ajouté le Premier ministre.

Selon Charles Michel, des emplois ont entretemps été créés. "Mais ce n'est pas assez. Nous devons encore faire mieux et c'est la raison pour laquelle nous travaillons à un pacte d'investissements", a-t-il ajouté.

Le Premier ministre libéral a enfin souligné que la politique du gouvernement produisait des résultats concrets pour les entreprises, tant les PME que celles de grande taille. De plus, les entreprises bénéficient à nouveau de la confiance retrouvée de la Belgique à l'échelle internationale, a-t-il dit.

AFP

Nos partenaires