Budget : "les travailleurs passent à la caisse, pas les millionnaires", selon le PTB

20/11/12 à 17:57 - Mise à jour à 17:57

Source: Le Vif

Le Parti des Travailleurs de Belgique (PTB) a dénoncé ce mardi le contenu du budget 2013 élaboré par le gouvernement fédéral, estimant que celui-ci allait à nouveau faire passer "le monde du travail à la caisse, mais pas les millionnaires".

Budget : "les travailleurs passent à la caisse, pas les millionnaires", selon le PTB

© Image Globe

Dans un communiqué, le parti marxiste-léniniste estime que le gouvernement n'y est pas allé "par le dos de la cuillère pour faire passer le monde du travail à la caisse : gel des salaires jusqu'en 2015 et fortement encadré après, manipulation de l'index, des nouvelles taxes et des coupes de 1,4 milliard d'euros dans la Sécu et les services publics". Selon le PTB, la modification programmée du calcul de l'index pourrait faire perdre jusqu'à 0,4 % de pouvoir d'achat.

Les entreprises, poursuit-il, obtiennent en outre "le gel des salaires et le soutien du gouvernement pour des hausses d'heures supplémentaires", ainsi plus de 400 millions de baisses de cotisations patronales "qui ont servi, dans le passé, à verser les dividendes". "C'est le jackpot pour la FEB. Toutes les mesures fiscales à charge des employeurs sont largement rendues - avec bonus - sous forme de réductions de charge", dénonce Raoul Hedebouw, porte-parole du parti.

"L'austérité et la reprise du modèle allemand pour la Belgique vont aggraver la récession et non relancer l'économie. Car qui va acheter nos produits si, partout en Europe, les salaires et les allocations sociales vont baisser ?", interroge le PTB.

"Au lieu de frapper les travailleurs avec taxes et économies et amnistier les grands fraudeurs, il est temps d'imposer une taxe des millionnaires. Qui touche peu de gens, leur coûte peu et rapporte énormément. Au lieu de geler les salaires et manipuler l'index, il est temps de geler des dividendes, à l'heure où plus d'un tiers des bénéfices continuent à être versés cash aux actionnaires", conclut le parti.

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires