Budget : les principaux ministres à la recherche de clarté sur les chiffres

13/03/16 à 18:34 - Mise à jour à 18:34

Source: Belga

Les principaux ministres du gouvernement fédéral se sont retrouvés dimanche après-midi pour tenter de préciser l'ampleur de l'effort budgétaire à réaliser pour ramener le budget 2016 de l'Etat sur la trajectoire budgétaire qui doit permettre un retour à l'équilibre en 2018 mais sans encore entamer les véritables négociations sur les inévitables arbitrages, a-t-on appris de sources concordantes.

Budget : les principaux ministres à la recherche de clarté sur les chiffres

© BELGA

"Il y a des réunions sous différents formats (groupes de travail d'experts et bilatérales), avec un conseil ministériel restreint en fin de journée", a-t-on indiqué de source gouvernementale.

Le Premier ministre Charles Michel et ses principaux ministres espèrent obtenir des précisions sur les chiffres, le scenario généralement retenu étant que le gouvernement doit trouver environ 2,2 milliards d'euros.

Le vice-Premier ministre N-VA Jan Jambon devait les rejoindre plus tard, après son retour de Paris où il a participé à une réunion de travail, a indiqué son entourage.

Les ministres s'appuient sur les travaux de trois groupes de travail (budget, fiscalité et dépenses).

"Hier, les groupes de travail ont passé en revue les chiffres du comité de monitoring. Ils ont listé les 'plus' et les 'moins', c'est maintenant aux ministres à jouer", a ajouté une autre source.

Les véritables négociations sur les moyens d'atteindre l'objectif des 2,2 milliards ne débuteront qu'au plus tôt lundi.

Le vice-Premier ministre MR, Didier Reynders, a confirmé dimanche midi ce chiffre d'environ 2,2 milliards d'euros, sans exclure le recours à de nouveaux impôts. "Mais pas des impôts sur les personnes", a-t-il souligné lors de l'émission De Zevende Dag de la VRT-télévision.

"Et pas question de revenir sur les décisions qui permettent de réduire les charges sur le travail et donc de créer de l'emploi", a-t-il prévenu lors de l'émission Les Décodeurs de la RTBF.

En savoir plus sur:

Nos partenaires