Budget : les ponts ne sont pas rompus, assure Willy Borsus

21/11/11 à 09:10 - Mise à jour à 09:10

Source: Le Vif

Alors qu'Elio Di Rupo parle de situation "dramatique", Willy Borsus, vice-président du MR, affirme que les ponts ne sont pas rompus entre les six partis qui négocient la formation du nouveau gouvernement. Il salue même les "avancées" contenues dans la dernière proposition du formateur.

Budget : les ponts ne sont pas rompus, assure Willy Borsus

© Image Globe

"Je pense que nous devons tout faire pour poursuivre le dialogue. Les ponts ne sont pas rompus", a-t-il affirmé lors de l'émission Matin Première de la RTBF-radio. Il a aussi dit constater une volonté d'aboutir parmi les six partis, bien qu'aucun nouveau rendez-vous n'ait été fixé pour la reprise des négociations.

Willy Borsus a récusé la thèse d'un "isolement" des libéraux, le MR et l'Open Vld, face aux familles socialiste et sociale-chrétienne. Le président de l'Open Vld, Alexander De Croo, a pourtant fait savoir dimanche soir à la presse que la dernière proposition du formateur était insuffisante avant même de faire connaître son point de vue à Elio Di Rupo et aux représentants des cinq autres partis. "Les lignes de fracture sont moins claires qu'il n'y paraît", a-t-il souligné, expliquant que le MR se voulait "constructif".

Le vice-président du MR a ainsi salué les "avancées indéniables" contenues dans la dernière version de la note du formateur, soumise dimanche soir aux autres négociations. "Mais il reste des éléments d'incertitude, comme sur la taxation du travail", a noté M. Borsus en présentant le MR en défenseur des entreprises, dont les PME, et des indépendants.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires