Budget : le PS propose une cotisation temporaire de crise

12/11/12 à 18:31 - Mise à jour à 18:31

Source: Le Vif

Le comité ministériel restreint a interrompu ses travaux budgétaires, lundi, vers 17h30. En début de réunion, le premier ministre Elio Di Rupo a déposé trois scénarios, dont deux qui prévoient des mesures de relance financées en partie par une hausse de la TVA. Deux notes supplémentaires ont déposées, l'une par l'Open Vld et l'autre par le PS.

Budget : le PS propose une cotisation temporaire de crise

© Image Globe

L'idée d'augmenter la TVA n'a guère plu aux libéraux flamands qui n'ont pas apprécié que rien ne soit prévu sur l'indexation des salaires. Ils ont donc déposé une note qui prévoit un saut d'index "socialement corrigé". Par ailleurs, dans les autres partis de la majorité, l'on faisait remarquer que la hausse de la TVA impliquait de neutraliser le mécanisme de l'index sous peine d'exposer entreprises et pouvoirs publics à une augmentation des salaires importante à la suite d'une hausse des prix.

Les socialistes ne soutiennent pas non plus la hausse de la TVA, jugée aussi injuste socialement qu'un saut d'index, a-t-on appris dans l'entourage du PS. La vice-première ministre PS Laurette Onkelinx a donc déposé une note sur l'introduction d'une cotisation temporaire de crise, à l'image de ce qui s'est fait pendant les années de Jean-Luc Dehaene.

Deux formules sont envisagées qui toutes deux rapportent 600 millions d'euros et passent par des centimes additionnels à l'impôt des personnes physiques.

Dans le premier cas, l'additionnel s'élève à 1,17 centime, sauf pour les plus haut revenus et les revenus du capital où il est doublé. Dans le deuxième cas, il s'élève à 1,42 centime pour tous les revenus. Le produit serait affecté aux mesures en faveur de la relance et de l'emploi.

Le Premier ministre, les Vice-premiers ministres et le ministre du Budget se retrouveront mardi à 12h30 au Lambermont.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires