Budget : le MR et l'Open Vld prônent la chasse aux gaspillages

31/10/11 à 20:28 - Mise à jour à 20:28

Source: Le Vif

Le MR appelle les Régions à "chasser les gaspillages" tandis que l'Open Vld prône des mesures d'économie pour "tous les niveaux de pouvoirs", après la parution ce lundi du nouveau rapport du Conseil supérieur des finances.

Budget : le MR et l'Open Vld prônent la chasse aux gaspillages

© Belga

Le MR a souligné ce lundi que le nouveau rapport du Conseil supérieur des finances confirme son analyse. Il ajoute que dans ce débat budgétaire, le MR veillera à "protéger les salaires des travailleurs et les économies des familles".

"Le Conseil supérieur des finances corrige substantiellement les chiffres 2012 et confirme que les Régions doivent faire des efforts importants", indique le MR dans un communiqué. Il souligne que le CSF confirme le surplus à réaliser par les Régions en 2013 et 2014 de respectivement 0,2% et 0,8% du PIB, soit 3,3 et 5,5 milliards d'effort.

"Pour la période 2012-2014, les Régions devront donc proposer au formateur des pistes d'économie permettant à la Belgique de respecter la trajectoire budgétaire transmise à l'Europe dans le cadre du programme de stabilité", soulignent les libéraux francophones.

Et d'insister : c'est le pouvoir fédéral qui prend en charge la quasi totalité de l'impact budgétaire de la dégradation de la conjoncture estimé à 3,6 milliards d'efforts supplémentaires à réaliser pour 2012 à charge de l'entité 1.

"Le MR refuse un budget qui dégraderait les salaires des travailleurs et l'épargne des famille.(...) Le MR travaillera à ce que toutes les branches relevant de l'Etat fédéral soient rigoureusement gérées afin de réaliser l'effort attendu d'ici à 2014. Le principe de responsabilisation des entités fédérées impose que les Régions fassent de même et chassent les gaspillages au sein de l'ensemble de leurs composantes", dit le communiqué du parti.

"Nos priorités sont la réforme de la fiscalité en vue de relever de la quotité exemptée d'impôt, la réforme des pensions relevant les minimas, et la réforme du marché du travail en instaurant notamment la dégressivité des allocations de chômage et le système de zéro cotisations patronales pour les trois premiers emplois créés dans les petites entreprises", conclut le MR.

Van Quickenborne : "Tous les niveaux de pouvoirs doivent économiser"
Les libéraux flamands ont eux appelé tous les pouvoirs publics belges à accepter de réaliser des économies afin de réduire le déficit public.

L'Open Vld a pris connaissance du rapport actualisé du CSF sur la répartition des efforts d'assainissement entre les différentes entités du pays.

Les différentes entités doivent maintenant mettre le plus rapidement possible leur budget en adéquation avec les chiffres alors que les négociateurs réunis autour du formateur, Elio Di Rupo, doivent hausser le rythme, a affirmé le ministre démissionnaire et vice-président de l'Open Vld, Vincent Van Quickenborne, dans un communiqué.

Les libéraux flamands retiennent du rapport du CSF que la réduction de la croissance (revue à 0,8pc par le CSF, contre 1,6 pc en mars) implique "le besoin d'économiser 1,5 milliard d'euros" supplémentaire.

Selon M. Van Quickenborne, tous les pouvoirs publics doivent économiser ensemble au lieu de faire porter l'effort sur les personnes et les entreprises.

Levif.be, avec Belga

Nos partenaires