Budget : "Le fédéral s'est bien servi", estime André Antoine

03/04/13 à 11:24 - Mise à jour à 11:24

Source: Le Vif

Le ministre du Budget en Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles, André Antoine, estime mercredi dans La Libre que les entités fédérées auraient dû elles aussi bénéficier d'une part de l'assouplissement de la trajectoire budgétaire tolérée par l'Europe pour le fédéral.

Budget : "Le fédéral s'est bien servi", estime André Antoine

© Image Globe

"Lorsque les fédéraux s'engagent sur le pacte de stabilité, ils le font pour les deux entités (Wallonie et Fédération, ndlr). En toute logique, quand on partage les efforts imposés, ne devrait-on pas aussi partager le relâchement", demande le vice-président cdH des deux gouvernements.

André Antoine pointe encore du doigt les retards du fédéral dans le versement aux pouvoirs locaux des rentrées sur l'impôt des personnes physiques (IPP) et du précompte immobilier. Il rappelle également les créances dues aux entités fédérées en réponse aux demandes fédérales sur les compétences usurpées.

Le ministre fait valoir les indices de "loyauté" des entités fédérées du sud du pays à l'égard du fédéral.

Les gouvernements wallon et de la Fédération s'attelleront à un conclave le 18 avril prochain pour trouver 200 millions d'euros, au titre d'ajustement au budget 2013. La Flandre, de son côté, n'a pas attendu les chiffres du conclave fédéral pour réaliser son ajustement.

Nos partenaires