Budget : La taxe diamant constitue "un recul inacceptable en matière de justice fiscale"

31/03/15 à 13:45 - Mise à jour à 13:45

Source: Belga

Ecolo et Groen s'interrogent sur la légitimité et l'efficacité de la taxe diamant annoncé dans le cadre du contrôle budgétaire et qui doit rapporter 50 millions d'euros, indiquent-ils mardi dans un communiqué. "Cette taxe est en réalité un énième cadeau fiscal pour le secteur financier", estime le député fédéral Ecolo Georges Gilkinet.

Budget : La taxe diamant constitue "un recul inacceptable en matière de justice fiscale"

Georges Gilkinet © Belga

"Le lobby diamantaire profite de ses relais au sein du gouvernement Michel pour modifier la législation en sa faveur et la majorité a le toupet de la présenter comme étant une mesure redistributive", ajoute-t-il.

Georges Gilkinet et Stefaan Van Hecke (Groen) interrogeront mercredi le ministre des Finances Van Overtveldt (N-VA) en commission. "Je suis curieux de savoir comment le ministre a fait son calcul. Comment cette taxe pourrait-elle apporter 50 millions d'euros d'ici la fin de l'année ? Quel impact aura-t-elle sur les revenus de l'impôt des sociétés ? Cette proposition a manifestement été rédigée sur mesure pour le secteur diamantaire anversois. Rien d'étonnant donc que ce dernier soit si enthousiaste à l'annonce du changement de régime fiscal à son encontre. Ce n'est pas ça qui va faire avancer la justice fiscale. On voit pour qui roule la majorité fédérale ! ", conclut Georges Gilkinet.

Lire aussi : Relations troubles diamantaires - politiques

En savoir plus sur:

Nos partenaires