Budget : l'impact de la hausse du diesel à la pompe fixé après l'été

05/08/15 à 16:45 - Mise à jour à 16:45

Source: Belga

Le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, a affirmé mercredi "prendre ses distances" avec l'information selon laquelle le prix du carburant diesel augmentera d'ici 2018 de cinq euros pour un plein de 50 litres.

Budget : l'impact de la hausse du diesel à la pompe fixé après l'été

Illustration. © BELGA/Bruno Fahy

L'accord sur le glissement fiscal (taxshift) trouvé fin juillet au sein du gouvernement fédéral lors de son conclave budgétaire prévoit une hausse des accises sur le diesel qui doit rapporter 300 millions d'euros d'ici 2018 (70 millions en 2016 et 2017; 160 millions en 2018) et une légère réduction des accises sur l'essence, dont l'ampleur reste encore à déterminer en parallèle.

Les modalités techniques et pratiques de ces changements doivent encore être fixées, a précisé mercredi M. Van Overtveldt (N-VA) dans un communiqué. L'impact pour les automobilistes sur le prix à la pompe ne sera défini par le gouvernement qu'après l'été, a-t-il souligné. "Pour l'instant, aucun chiffre concret n'est sur la table", a encore assuré le ministre.

Le journal 'Het Laatste Nieuws' écrivait mercredi que le prix d'un plein de 50 litres devrait être plus cher de 5 à 6 euros d'ici 2018. Précédemment, le gouvernement tablait sur une hausse de 2,5 à 3 euros, ajoutait le quotidien. Un Belge roulant 20.000 km par an et consommant six litres au 100 km devra donc débourser 127 euros de plus, en concluait 'Het Laatste Nieuws'.

En savoir plus sur:

Nos partenaires