Budget: l'équilibre en 2018 reste l'objectif, assure Van Overtveldt

02/12/15 à 20:18 - Mise à jour à 20:17

Source: Belga

Le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, a confirmé l'objectif d'un retour à l'équilibre budgétaire en 2018 en Commission de la Chambre.

Budget: l'équilibre en 2018 reste l'objectif, assure Van Overtveldt

© BELGA

Diverses déclarations, tant dans les rangs politiques qu'académiques, notamment le professeur flamand Wim Moesen, ont mis en doute la capacité du gouvernement à maintenir ce cap. "Sortez de ce retour à l'équilibre budgétaire en 2018, ce n'est plus tenable avec le tax shift et même contreproductif", a déclaré l'économiste de la KUL dans "Het Laaste Nieuws" et "De Morgen".

Dans l'opposition, Johan Vande Lanotte (sp.a) a mis en garde le gouvernement: il devra choisir entre la mise en oeuvre du virage fiscal comme prévu, l'équilibre en 2018 ou de nouveaux effort très lourds. "Mais alors, vous devrez retirer aux gens autant que vous ne leur donnez", a-t-il dit.

Dans la majorité, l'on reconnaît également que des mesures supplémentaires seront nécessaires. "A côté des réformes socio-économiques très utiles et importantes, l'orthodoxie budgétaire est également importante à nos yeux. J'espère que d'autres partis de la majorité le pensent aussi, comme ils le pensaient quand ils étaient encore dans l'opposition", a indiqué Griet Smaers (CD&V).

L'opposition a également mis en doute le travail budgétaire du gouvernement après les explications de la Cour des comptes et la publication d'une étude du Bureau du Plan et de la Banque nationale. La Cour a ainsi évoqué la nécessité de trouver 3,15 milliards d'euros en 2019 pour financer le tax shift. Une conclusion formellement contestée par le ministre des Finances qui a invoqué un courriel de la Cour selon lequel il n'y pas de trou de 3,15 milliards. Au contraire, jusqu'en 2018, le tax shift est financé, a-t-il assuré. Mais en 2020, 1,3 milliard d'euros devront être trouvés.

En savoir plus sur:

Nos partenaires