Budget : Giet relance l'idée d'une taxe sur le patrimoine

26/01/12 à 08:52 - Mise à jour à 08:52

Source: Le Vif

Le président faisant fonction du Parti socialiste, Thierry Giet, a remis ce jeudi sur le tapis l'idée d'une taxation accrue des revenus du capital à l'approche du contrôle budgétaire du mois prochain, assurant que le fédéral "ne peut plus jouer sur les dépenses".

Budget : Giet relance l'idée d'une taxe sur le patrimoine

© Belga

"Des solutions existent (pour trouver des recettes nouvelles) au niveau des revenus du capital. Je pense à la taxation des plus-values sur actions qui n'est pas sur la table", a-t-il affirmé dans une interview publiée par le journal 'La Libre Belgique'.

M. Giet a également tenu des propos similaires lors de l'émission Matin-Première de la RTBF, évoquant des "niches fiscales" susceptibles de fournir des recettes supplémentaires.

Dans les deux cas, il a expliqué qu'aux yeux du PS, "chacun doit pouvoir contribuer (aux efforts à fournir) proportionnellement à sa situation, selon ses moyens".

Selon le président des socialistes francophones, le nombre de millionnaires a augmenté de dix pour cent en deux ans en Belgique. "Il est normal qu'on les fasse contribuer plus", a-t-il souligné en refusant, sur la RTBF, d'indiquer si le PS redéposera un projet d'impôt sur la fortune ou le patrimoine, une proposition que les autres partenaires de la coalition gouvernementale ont jusqu'à présent rejetée.

M. Giet a prévenu que toute nouvelle réduction des dépenses du fédéral frapperait "le coeur-même de l'Etat", comme la sécurité sociale et des services comme ceux des pompiers. "En matière de dépenses, on peut toujours serrer la vis, mais si on continue, on va toucher au coeur de la mission de l'Etat", a-t-il dit.

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires