Budget fédéral - Un report de l'équilibre budgétaire peut être préférable, selon la FEB

26/09/16 à 09:01 - Mise à jour à 09:04

Source: Belga

(Belga) La Fédération des Entreprises de Belgique (FEB) ne voit pas d'un mauvais oeil l'hypothèse d'un report d'un an du retour à l'équilibre budgétaire. Interrogé dans "La Libre", le directeur général, Bart Buysse, estime que l'échéance ne doit pas handicaper la croissance et l'emploi.

"L'objectif doit être de respecter l'équilibre entre recettes et dépenses. Sinon, on passe la facture à la génération future. Par contre, le moment auquel il faut atteindre l'équilibre, c'est autre chose", déclare M. Buysse. Selon l'accord de gouvernement, l'équilibre budgétaire doit être atteint en 2018. Un rapport récent du Bureau du plan a toutefois révisé à la baisse les prévisions de croissance l'an prochain. Le trou que devra combler l'équipe de Charles Michel en 2017 représente désormais 4,2 milliards d'euros. Des voix se font donc entendre pour préconiser le report d'un an du retour à l'équilibre. "Si c'est nécessaire, et pour éviter de prendre des mesures néfastes à la croissance et à l'emploi, c'est peut-être préférable", a déclaré M. Buysse. Dans la majorité, l'Open Vld s'en tient à l'objectif fixé. "On peut toujours reporter mais, un jour, il faudra le faire. Si ce gouvernement, dans cette composition (alliance de centre-droite), ne parvient pas à le faire, qui le fera? " a demandé le vice-premier ministre Alexander De Croo sur Bel-RTL. Lorsque les taux d'intérêt remonteront, l'absence d'équilibre fera perdre des milliards d'euros à l'Etat, a-t-il averti. La N-VA met régulièrement en avant la nécessité de poursuivre les économies dans la sécurité sociale, un secteur qui dépend en grande partie de la ministre Maggie De Block (Open Vld). Les libéraux flamands rappellent que chaque ministre doit prendre sa part de l'effort. "L'Open Vld a fait plus de 50% de l'économie totale de ce gouvernement. On continuera à le faire. Si on nous demande de faire plus, on le fera. C'est tout à fait possible mais il faut que tout le monde le fasse", a fait remarquer M. De Croo. (Belga)

Nos partenaires