Budget fédéral - Séance suspendue; le Pacte énergétique perturbe les travaux budgétaires

13/12/17 à 15:11 - Mise à jour à 15:13

Source: Belga

(Belga) La Chambre a suspendu ses travaux budgétaires mercredi en début d'après-midi pour organiser une conférence des présidents. L'opposition continue à réclamer la présence du Premier ministre, Charles Michel.

Le chef du gouvernement a fait savoir avant l'interruption de midi qu'il ne pourrait pas être présent au parlement ce mercredi en raison d'une réunion internationale à Paris et demain/jeudi en raison d'un sommet européen à Bruxelles. Traditionnellement, le Premier ministre assiste aux travaux budgétaires. C'est toutefois l'incertitude pesant sur le Pacte énergétique qui cristallise toutes les tensions. L'opposition souhaite connaître la position du gouvernement fédéral après le refus exprimé par la N-VA d'approuver l'accord conclu entre les ministres fédéral et régionaux de l'Energie. La sortie du nucléaire en 2025 semble diviser la majorité. La N-VA dit et répète que l'échéance est intenable alors que d'autres dans la majorité n'entendent pas s'en écarter. Le président du MR, Olivier Chastel, a réaffirmé qu'en 2025, la Belgique sortirait du nucléaire. "La question se pose aujourd'hui de savoir si le premier ministre est encore soutenu par l'ensemble de sa majorité", a souligné le chef de groupe PS, Ahmed Laaouej, rejoint par Jean-Marc Nollet (Ecolo), Catherine Fonck (cdH) et Marco Van Hees (PTB). Le MR a rappelé l'importance des réunions internationales en cours et à venir. L'opposition lui a fait remarquer qu'un comité ministériel restreint était attendu jeudi matin. Selon elle, le Premier ministre peut donc venir s'expliquer devant le parlement. (Belga)

Nos partenaires