Budget fédéral - La réforme fiscale en faveur des bas et moyens revenus encore oubliée, déplore DéFI

15/10/16 à 20:42 - Mise à jour à 20:45

Source: Belga

(Belga) "Le gouvernement De Wever/Michel est toujours incapable de mener une véritable réforme fiscale en faveur des bas et moyens revenus", déplore samedi Olivier Maingain, le président de DéFI, en réaction à la conclusion du budget fédéral. Selon lui, la Belgique et l'immense majorité des citoyens belges s'appauvrissent.

De nouveaux prélèvements sur le pouvoir d'achat sont imposés aux personnes à faibles ou moyens revenus, notamment en augmentant une nouvelle fois leurs contributions au financement des soins de santé, constate le parti siégeant dans l'opposition. La réforme de l'avantage fiscal en faveur des voitures de société est une "illusion" car elle ne vise pas à en réduire drastiquement les effets néfastes sur la mobilité, poursuit DéFI, ajoutant que les travailleurs qui ne bénéficient pas d'une telle possibilité ne gagnent, eux, rien en revenus nets complémentaires. Olivier Maingain évoque un gouvernement "passéiste qui n'est même plus capable d'assumer des vrais choix économiques malgré sa prétendue cohérence idéologique". Le parti amarante se montre dès lors préoccupé, pointant du doigt une croissance économique belge inférieure à la moyenne constatée des autres pays de l'Union européenne et une création d'emplois deux fois plus faible en Belgique que dans la majorité des autres Etats européens. (Belga)

Nos partenaires